Le travail qui casse

Le travail qui casse

Elle est médecin du travail. Depuis 35 ans le docteur Marielle Dumortier reçoit des travailleurs usés, épuisés, cassés. Nous l’a suivons dans des consultations itinérantes, dans un camion transformé en cabinet médical, pour des salariés qui n’ont pas de médecin au sein de leur entreprise. Avec humanité, elle écoute le douleur des corps.

La réduction des coûts, l’accélération des cadences, la flexibilité et l’optimisation à outrance malmènent ces salariés qui ne sont pas entendus. Pourtant ils aiment leur travail, mais ne le supporte plus. Ils sont en arrêt maladie, mais ils veulent reprendre au plus vite, malgré un corps défaillant et souffrant. Le physique, mais également le psychique sont atteints. La culpabilité est très présente, et la honte de ne pas y arriver, de ne plus y arriver. La réorganisation du travail les renvoient à leurs impossibilités.

Il faut entendre le récit de ses salariés qui ne trouvent pas d’espace ou être entendu, qui vivent une solitude extrême.

A voir et à revoir ( Envoyé spécial du 11 avril 2019).

Fermer le menu